Le baptistère de l'église Saint-Martin de Maizières-lès-Metz et ses symboles

 

A moins de naître d’eau et d’Esprit, nul ne peut entrer au Royaume de Dieu. (Jean 3,5)

 

 Le baptistère est au bout d’un couloir appelé « allée des catéchumènes ». Celle-ci est rectiligne, nue, noyée dans du béton, comme si elle avait été creusée sous terre. Les sources de lumière pour éclairer cet espace sont rares, mais on peut noter, juste à gauche de l'entrée et avant la naissance de ce tunnel plutôt sombre, un vitrail aux éclats multicolores placé ici pour annoncer la Lumière promise aux chrétiens.

 

 

 

Le baptistère est un ensemble architectural remarquable, composé d'éléments qui s'ordonnent dans l'espace et dans le temps. Cet espace réservé au baptême, est tendu par deux lignes. L'une est horizontale ; elle est matérialisée au sol par une ligne semée de galets. L'autre est verticale ; elle relie les fonts baptismaux au puits de lumière qui les éclaire. Les autres éléments s'organisent au sol le long de la ligne horizontale ; en allant de la fin de l’allée des catéchumènes au fond du baptistère, il s'agit :

§  d'un mur en demi-cercle entourant la cuve baptismale,

§  d'un muret ouvert pour le passage

§  de deux plaques triangulaires

§  et d'une base en béton avec une encoche hémi circulaire.